Collectif des Associations des Pradettes - Toulouse
Vous êtes ici : Accueil > INFORMATION sur la requête en annulation de l’OAP de Bordeblanche déposée au Tribunal Administratif de Toulouse
INFORMATION sur la requête en annulation de l’OAP de Bordeblanche déposée au Tribunal Administratif de Toulouse

Le bureau du Collectif des Association des Pradettes vous informe que la requête contre le refus du président de Toulouse métropole de présenter la demande d’abrogation de l’OAP Bordeblanche au conseil de la Métropole a été déposée au tribunal administratif de Toulouse le 23 août 2022.
La demande d’abrogation de l’OAP est fondée sur les motifs suivants :

  • OAP datant de 10 ans qui n’a pas évolué dans sa programmation et ses objectifs
  • OAP en contradiction sur 2 points avec le Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) de la Métropole :
  • Densification proposée (100 logements/ha) sans cohérence avec l’offre de transport en commun structurant (Métro, tram, Linéo).
    En effet, le niveau de l’offre de transport constitue un facteur déterminant pour la qualité et la densité de l’urbanisation.
    Le périmètre de l’OAP de Bordeblanche est situé en dehors des zones d’influence de tous les transports en commun structurants (métro, tram, Linéo).
  • Orientations paysagères en contradiction avec les objectifs du PADD qui prévoit entre autres :
  • l’aménagement de liaisons vertes dans les opérations d’urbanisme,
  • la valorisation en espaces verts des friches et délaissés en milieu urbain,
  • la mise en valeur des espaces privés végétalisés (cœurs d’îlots, jardins de grande qualité),
  • l’accroissement des plantations dans l’espace public et aux abords des voies, le développement de toitures et façades végétalisées, des noues et autres systèmes de récupération à ciel ouvert des eaux de ruissellement,
  • la préservation des boisements d’intérêt » (p. 29 du PADD - 1.3. Développer le maillage vert dans la ville)

Alors que la partie centrale de l’OAP de « Bordeblanche » est le dernier et seul espace de respiration de cette zone dense(cf site Toulouse métropole, zones de fraicheurs), la programmation ne prévoit aucun projet de valorisation en espace vert à destination des habitants, sinon la préservation d’un bosquet et d’un fossé en partie centrale et la conservation d’un alignement de cèdres centenaires au Nord du périmètre.
Ces orientations sont très éloignées des ambitions posées par le PADD visant à remédier au déficit d’espaces verts publics qui sont autant d’îlots de fraîcheur, de détente et de loisirs, qui participent à l’amélioration du cadre de vie, au confort et à la santé des habitants.
Le périmètre de l’OAP de Bordeblanche est déjà très pauvre en espace verts publics accessibles ; il n’existe pas d’espace vert public à moins de 300 mètres du centre de l’OAP.
Enfin les associations et habitants du quartier portent, pour la friche de Bordeblanche, le projet d’ « Oasis agro-urbaine et solidaire » qui fédère (lauréat 2021 du concours « Ma solution pour le Climat » sous l’égide de la Région, labellisé « ambassadeur du pacte européen du climat » par la commission européenne en septembre 2021) et qui est parfaitement cohérent avec les objectifs du PADD. Ce projet a été refusé par la mairie de Toulouse début 2022.

© Collectif des Pradettes 2004-2023
A propos